Uncategorized

Quand Maxime Barbier se fait pincer : Inspiration vs. Plagiarism


caseyneistat:

A frenchman named Maxime Barbier copied one of my movies, the concept, the idea, nearly scene for scene, and in places line for line. Then he sold that movie to Coca Cola. Then he thanked me on Facebook for the ‘inspiration’.

New Years Eve 2012 I embraced my inner romantic, spontaneously…

Inspiration vs. Plagiarism

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s