Analytics

Analytics, digital, google, Référencement, search, SEO, Uncategorized

#SEO #2016 Ranking Factors Study: Whitepaper & #Infographic @Searchmetrics


No Comments

Searchmetrics’ study of Ranking Factors & Rank Correlations is here to serve as a comparative benchmark for webmasters, online marketers and SEOs, but it is no longer as universally applicable as it once was. This study of general ranking factors is being published for the last time. Going forward, we will focus on more detailed industry studies beginning spring 2017.

Here’s a sneak peek at a few
of this year’s key findings:

Searchmetrics Ranking Factors: Content Relevance

Searchmetrics Ranking Factors: HTTPS

Searchmetrics Ranking Factors: CTR

Searchmetrics Ranking Factors: Internal Links

Download the study with all factors, benchmarks and optimization tips now:

 

via Ranking Factors Study: Download the Whitepaper and Infographic here

Analytics, Uncategorized

Media In Life 2015 : Toujours plus de contacts médias et multimédias quotidiens avec l’apport d’Internet et des écrans mobiles


No Comments

 

Quand on analyse les supports utilisés, on constate que, depuis 2014, le téléphone mobile et la tablette progressent alors que le téléviseur et l’ordinateur restent stables. Fait marquant de cette édition, les Français sont désormais plus nombreux à utiliser quotidiennement le téléphone mobile (61,2%) que l’ordinateur (59,3%).

Si le faible taux d’utilisation quotidien de la tablette (12,2%) s’explique en grande partie par son arrivée tardive dans le paysage audiovisuel et digital avec un taux d’équipement sensiblement moins élevé, c’est l’écran qui progresse le plus  rapidement en nombre de contacts quotidiens (+ 13% en 1 an).

La place croissante des loisirs numériques dans la vie des Français

Les loisirs numériques ou multimédias – jeu vidéo, téléphone mobile, vidéo, musique – ont fortement progressé depuis 2010. Les Français ont en moyenne 10,7 contacts par jour avec ces loisirs contre 8 il y a 5 ans, soit une augmentation de 34%.

Les loisirs numériques représentent à eux seuls près d’un quart (23,8%) des contacts médias quotidiens des 13 ans et plus.

Parmi ces loisirs, le téléphone et les jeux vidéos se classent en tête des plus fortes progressions. La musique et la vidéo font également de plus en plus d’adeptes.

Des différences notables dans les niveaux de pratiques

L’étude Media In Life met en évidence des différences de pratiques médias et multimédias en fonction de l’âge, du sexe ou de l’activité.

Les hommes enregistrent ainsi plus de contacts avec les activités médias et multimédias sur une journée moyenne que les femmes : 45,2 contre 42,7. Cet écart s’est accentué en 5 ans. La répartition des contacts entre médias et les loisirs numériques est en revanche relativement similaire.

Toutes les CSP sont en progression. Les inactifs et les CSP- gagnent le plus de contacts médias et multimédias en 5 ans, respectivement +4,7 contacts et +2,8 contacts.

Enfin, l’âge influence beaucoup le niveau des pratiques. Les 13-24 ans se distinguent du reste de la population : ils ont plus de contacts avec les loisirs numériques (26,8 par jour) qu’avec les médias (22 par jour). A l’opposé de la pyramide des âges, les 50-64 ans (5,5 par jour) et les 65 ans et plus (3,7 par jour) ne sont pas friands de loisirs numériques mais restent les plus gros consommateurs de médias classiques.

via Médiamétrie – Communiqués de presse – Comportements médias – Media In Life 2015 : Toujours plus de contacts médias et multimédias quotidiens avec l’apport d’Internet et des écrans mobiles

Analytics, digital, e-commerce, local, Uncategorized

#Etude : 44% des #ventes #offline précédées d’une #visite #online pour @petitbateau via @TWGoogleFR


No Comments

 

Online et offline plus liés que jamais

Par cette étude omnicanale, Petit Bateau a pu mettre des chiffres concrets en face de ses intuitions et convictions. Zoom sur 5 enseignements clés :

#1. Le web, générateur de ventes. L’effet online-to-offline est déterminant pour Petit Bateau. Sur 100 achats en magasin, 44 sont précédés d’une visite sur le site web. Le tout dans une fenêtre de 7 jours.

#2. Plus les paniers sont élevés, plus les clients préparent leurs achats en ligne.

#3. Le pouvoir mobile. Les effets omnicanaux sont plus importants sur les smartphones. Le taux de conversion sur mobile en magasin est 11% plus élevé, avec un panier moyen en magasin supérieur de 8%. À noter que la part du trafic mobile est de 34%, en forte croissance.

#4. Plus de conversions. Si l’on considère les ventes en magasin, initiées par une session online, le taux de conversion est multiplié par 5,7.

#5. Un ROI réévalué. La compréhension fine des phénomènes omnicanaux a permis de réévaluer par 6,4 le retour sur investissement d’AdWords.

via Petit Bateau : 44% des ventes offline précédées d’une visite online — Think with Google