Uncategorized

Le #cool ou l’art délicat de rompre les conventions sans tomber dans l’ #anticonformisme


Tout l’enjeu pour les marques consiste donc à découvrir les limites tacites à ne pas dépasser, pour ne pas passer du «cool» au controversé. Elles doivent savoir d’une part ce que leur clientèle considère comme «normal» pour s’en démarquer, et ce qu’elle considère comme «anormal» pour ne pas y plonger.

via Le «cool», ou l’art délicat de rompre les conventions sans tomber dans l’anticonformisme | Slate.fr.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.